Actualités Tendances Fractionnement des actifs du monde réel

Fractionnement des actifs du monde réel

September 29, 2023 Tendances
BITmarkets | Fractionnement des actifs du monde réel

Depuis l'apparition des technologies blockchain et leur utilisation comme réserve de valeur sous la forme de crypto-monnaies, il n'était pas difficile d'imaginer un monde où les actifs illiquides tels que les biens immobiliers, les œuvres d'art et même les vins d'investissement pourraient être tokénisés.

Si ces actifs du monde réel peuvent être transformés en jetons, il n'est pas exagéré de concevoir des moyens de les diviser en parties ou fractions plus avantageuses, dans le but de démocratiser leur propriété. Cela pourrait changer la donne, surtout si l'on tient compte du fait qu'il s'agit de classes d'actifs traditionnellement hors de portée d'un public plus large.

Les données suggèrent que la tokenisation des actifs illiquides mondiaux a le potentiel de devenir une industrie de 16 000 milliards de dollars d'ici à 2030. Les blockchains pourraient faire le lien entre les marchés financiers traditionnels et la finance décentralisée (DeFi) pour nous orienter progressivement vers cet avenir de propriété fractionnée.

La dynamique de fractionnement est en marche

Au cours des deux dernières années, nous avons assisté à une augmentation du volume de la conversion de classes d'actifs bien connues telles que l'immobilier, les métaux précieux et la propriété intellectuelle en actifs numériques négociables sur la blockchain sous la forme de protocoles d'actifs du monde réel (RWA).

Les données de DefiLlama rapportent que la valeur totale bloquée (TVL) dans les protocoles De-Fi de la catégorie RWA a reçu une forte impulsion au cours de l'été 2023, passant de 200 millions de dollars en avril à bien plus de 800 millions de dollars en août.

Le dollar américain a pris la tête des actifs les plus tokenisés en termes de capitalisation boursière exprimée en crypto, suivi par l'or.

Tout le monde peut obtenir une part de l'(fr)action

Les nouveaux acteurs qui ouvrent la voie au fractionnement, tels que Modular oracle. aident les plateformes DEX à proposer des transactions sur les produits dérivés de l'or, de l'argent, du pétrole et d'autres actifs du monde réel, comme les bons du Trésor tokenisés, avec des modèles d'alimentation en données sur mesure.

Le fractionnement pourrait également remettre en cause le statu quo sur le marché boursier, où les actions individuelles des sociétés cotées en bourse peuvent être hors de portée des investisseurs particuliers. Swarm, une plateforme DeFi réglementée basée en Allemagne, a récemment annoncé qu'elle s'associait à Mattereum, qui est une couche d'identité numérique pour les actifs du monde réel sur le réseau Ethereum.

L'objectif est de faciliter l'intégration d'actifs traditionnels de grande valeur à la blockchain. Swarm progresse déjà dans le déploiement de jetons de titres compatibles avec DeFi sur le réseau Polygon : des versions symbolisées des actions Tesla, Apple, Coinbase, Microsoft, Intel et NVIDIA.

Qu'en est-il de la réglementation ?

Nous ne faisons qu'effleurer la surface lorsqu'il s'agit de ce qui peut être réalisé sur la blockchain en termes de tokenisation et de fractionnement ultérieur des actifs du monde réel.

Il reste néanmoins quelques obstacles à surmonter, tels que le manque de protection juridique lorsque des actifs de grande valeur sont vendus. Il est également essentiel que les bourses qui faciliteront les transactions de fractionnement soient dûment réglementées et que des politiques soient fermement mises en place pour la résolution des litiges. Après tout, il s'agit ici d'actifs réels de grande valeur.

Join

Essayez d’inviter vos amis et de gagner ensemble

10% of trading fees of your friends and 5% from the earnings of your friends.

Articles connexes